Nouvelle chance pour la TNT payante

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

  • Le Conseil supérieur de l’audiovisuel choisira fin juin trois nouvelles chaînes pour la TNT à péage. Le régulateur va aussi augmenter le nombre de chaînes gratuites en haute définition.

    Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) veut donner une nouvelle chance à la TNT payante. Il y a un an, les groupes AB et Lagardère jetaient l’éponge faute d’abonnés et de rentabilité et rendaient leurs fréquences occupées jusque-là par AB1 et Canal J. Aujourd’hui, le CSA a décidé d’attribuer la place libérée à trois nouvelles chaînes payantes. Avant le 30 juin, un nouvel appel d’offres sera donc lancé afin de sélectionner les chaînes candidates. Pour l’organisme de régulation, il s’agit d’enrichir l’offre afin d’encourager sa distribution et d’augmenter le nombre d’abonnés. Car cinq ans après son lancement, la TNT payante ne totalise que quelques milliers d’abonnés seulement.

    Le 17 juin prochain, un nouveau colloque sur la télévision payante devrait réunir tous les intervenants du dossier qu’il s’agisse des éditeurs de chaînes ou des distributeurs. Aussi, dans l’esprit du CSA, il s’agit de laisser leur chance à de nouveaux entrants et non pas forcément de renforcer la position des acteurs existants de la télévision numérique terrestre. Cependant, Canal +, qui est à la fois éditeur de chaînes et distributeur de la TNT payante, pourrait être tenté par une nouvelle candidature. L’appel d’offres du CSA lui permettrait de compléter sa logique de bouquet : aujourd’hui, seules les déclinaisons sport et cinéma de la chaîne Canal + sont présentes. Il manque encore à l’appel Canal + Family et Canal + Décalé. Mais la stratégie du groupe de Bertrand Meheut sera définie à l’aune du nombre de fréquences auxquelles à droit chaque opérateur. En comptant iTélé, Planète et TPS Star, Canal + dispose déjà de six fréquences sur la TNT en gratuit comme en payant. Potentiellement, Canal + pourrait donc être candidat à une fréquence supplémentaire.

    Reflexion chez Orange

    Quant aux autres candidats, la plus grande inconnue concerne aujourd’hui Orange. Stéphane Richard, nouveau PDG du groupe, s’était donné jusqu’à début juillet pour établir son droit d’inventaire et décider s’il retirait ou non son groupe de la compétition télévisuelle. L’appel d’offres pour les chaînes payantes devant avoir lieu avant le 30 juin, Orange devra sans doute accélérer sa réflexion et répondre officiellement à deux questions : celles d’être opérateur concurrent de la TNT payante et éventuel candidat à une fréquence.

    Enfin, La Ligue de football devra également décider par son conseil d’administration si, oui ou non, elle entend lancer sa chaîne qui dans un premier temps n’a vocation qu’à diffuser des matchs de Ligue 2. À ce stade, aucun des 11 présidents de club qui composent le conseil d’administration serait favorable à une telle initiative.

    Par ailleurs, l’organisme de régulation entend profiter de la place libérée pour accélérer le développement de la haute définition puisque ce même appel d’offres prévoit également d’approuver deux nouvelles chaînes gratuites avec des images haute définition. Aujourd’hui, seules TF1, M6, France 2 et Arte disposent d’un canal HD en hertzien. Aussi, la conversion de BFM TV à la haute définition tombe à point nommé. Son président, Alain Weill, n’a pas caché sa volonté de voir sa chaîne diffusée, selon cette nouvelle norme, non seulement sur l’ADSL qui constitue un quart de son audience, mais aussi sur le câble, le satellite, et bien sûr la TNT. Enfin, le CSA confirme que France Ô sera disponible sur l’ensemble du territoire dans les prochaines semaines.


    BFMTV en haute définition

    BFMTV, déjà disponible sur la TNT gratuite, se lance dans la diffusion haute définition (HD). Une première pour une chaîne d’information en France et un investissement conséquent de 4 millions d’euros, entraînant chaque année un surcoût de 1 million d’euros, a annoncé hier Alain Weill, président du groupe NextRadioTV. Ce dernier a, par ailleurs, rappelé que BFMTV totalisait un chiffre d’affaires de 35 millions d’euros et était désormais à l’équilibre. La chaîne en HD, accessible via un téléviseur adapté, est disponible dans un premier temps uniquement via les plates-formes ADSL. BFMTV est également diffusée en format 16/9, comme l’a déjà fait LCI. «La HD est un standard pour une chaîne d’information. Elle n’est pas réservée au sport ou au cinéma. Aux États-Unis, les chaînes d’information sont diffusées en HD depuis deux ans», a commenté Alain Weill.

    Par ailleurs, alors même que le lancement de l’iPad (Apple) ne sera commercialisé en France que le 28 mai, BFMTV a déjà concocté son application qui permettra aux utilisateurs de créer «leur propre journal télévisé».

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »